The ‘Virtual Doors’ at the Naval Museum of Quebec (in English & French)

It was when the Director of the Naval Museum of Québec, Andre Kirouac, saw a French advertising campaign titled “L’Europe c’est la porte à côté [Europe is right next door]” that the idea for Virtual Doors began to germinate.

The idea, which seemed unrealistic at first, consisted of installing a network of doors in different spots in the Quebec City area and presenting historical content on giant touch screens, while also enabling visitors to see one another and talk in real time despite the distance between the doors. The challenge in terms of the content, the interaction process and the digital system to bring the initial idea to life was immense. After over a year of work, the Museum and Montreal company Simbioz succeeded with this tour de force. The product is innovative and unique. It is already causing quite a stir, both in Québec and abroad.
VirtualDoorsDesign


We are seeing more and more digital and electronic aspects in museums. However, many computer systems are limited to an original demonstration, and the historical content often falls by the wayside. At the Naval Museum of Quebec, for several years, we have been researching a unique, innovative process for presenting historical content in line with our mission. The process, unparalleled anywhere in the world, has been christened “Virtual Doors,” and is the result of two years of work researching content and designing and scripting our presentations, which are shown on giant touch screens.

The principle of the doors is based on presenting an historical figure in the naval or marine world, described in terms of their history and their impact on today’s society. The content is broadcast on an 84-inch touch screen, using a base called Paralax. If we stopped at this unique aspect, we would have a simple computerised information terminal. However, that screen is then installed into a module that makes it look like a door in a specific environment. To access the content, the visitor must open the door, be transported through time, and discover the historical figure.

What the visitor doesn’t know is that other doors of the same kind, which can be kilometres away from theirs, present other historical figures. By opening their door, they cause a message to appear in one of the other open doors, near to or far from theirs. The message to another visitor says that the two doors will connect, and that the visitors will see each other face to face in real time. They will be able to talk, and will be encouraged to discuss the history of the person presented in their respective doors.

The Museum’s goal is to distribute new historical content, and especially to start dialogues between visitors who might be kilometres away from one another. Many companies and institutions have imagined having such a concept one day, and to our knowledge, these virtual doors are the first of their kind in the world.

First test of the concept

In 2017, the first two doors were tested during the Quebec City Culture Days in late September. Dozens of visitors discovered Captain Joseph-Elzéar Bernier (1852-1934, Arctic explorer) in a door located at the Lévis ferry terminal (south bank of the St. Lawrence), and they could discover and discuss the pilot Abraham Martin (first pilot on the St. Lawrence in the 17th century), whose door was located on the north bank of the St. Lawrence, at the Plains of Abraham Museum in Quebec City. The experience was fully up to expectations, and enabled us to pursue this unique project.

One of the Museum’s ambitions is, together with partners, to create a network of eight doors in the Quebec City region. A video presentation has also been created to describe the project, which is drawing interest elsewhere in Canada (Ontario) and even abroad.

VirtualDoorsInauguration1VirtualDoorsInauguration2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The mission of the Naval Museum of Québec is to acquire and collect the tangible and intangible evidence of the Canadian Naval Reserve and the naval history of the St. Lawrence; to preserve and communicate this evidence to the public for research, education and enjoyment; and, through its historical research, serve society by making it aware of the impacts of war and the values of peace.
The Naval Museum of Québec is the property of the Royal Canadian Navy in Quebec City

For more information, contact This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. or This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

The ’Vitual Doors’ in French


C’est au moment de voir une campagne publicitaire française intitulée « L’Europe c’est la porte à côté » que l’idée des Portes virtuelles a germé dans l’esprit du directeur du Musée naval de Québec. L’idée qui paraissait irréaliste au départ consiste à installer un réseau de portes dans différents sites de la région de la ville de Québec, au Canada et, inséré dans des écrans géants tactiles, de présenter un contenu historique tout en permettant aux visiteurs de se voir et se parler en temps réel malgré la distance entre les portes. Le défi, tant au niveau du contenu que des processus d’interaction et du système numérique qui permettrait de répondre à l’idée première, était immense. Après plus d’une année de travail le Musée et la compagnie montréalaise Simbioz ont réussi ce tour de force. Le produit réalisé est innovateur et unique. Il suscite d’ailleurs déjà un engouement tant dans la région qu’au Québec et même à l’étranger.

De plus en plus, le numérique et l’électronique sont présents dans les musées. Cependant, bon nombre de systèmes informatiques se limitent à une démonstration originale et dont le contenu historique est mis souvent de côté au détriment de la prouesse technique. Au Musée, depuis plusieurs années, nous recherchions un procédé unique et innovant qui allierait la présentation d’un contenu historique lié à notre mission. Ce procédé sans pareil au monde a été baptisé « Portes virtuelles » et résulte de deux années de travail tant au niveau de la recherche de contenu, de la conceptualisation et la scénarisation de celui-ci, le tout présenté dans des écrans tactiles géants.

Le principe des portes repose sur la présentation d’un personnage historique du monde naval ou maritime qui est décrit selon son histoire et son impact sur la société actuelle. Le contenu est diffusé par le biais d’un écran tactile de 84po sur une base informatique nommée Paralax. Si nous nous arrêtons à cet unique aspect, nous aurions devant nous une simple borne d’information informatisée. Cependant, cet écran est inséré dans un module lui donnant l’aspect d’une porte installée au centre d’un environnement précis. Le visiteur, pour avoir accès au contenu, doit ouvrir la porte et se voir emporter dans un tourbillon temporel qui lui fera un personnage historique.

Ce que le visiteur ne sait pas, c’est qu’une ou d’autres portes du même genre, pouvant être à des kilomètres de distance de la sienne, présentent aussi d’autres personnages historiques. Ce qu’il ne sait pas non plus, c’est que l’ouverture de sa porte entraîne l’apparition éventuelle d’un message dans l’une des autres portes ouvertes qui peut être près ou loin de la sienne. Ce message, à d’autres visiteurs, signalent que les deux portes se connecteront et que les deux visiteurs se verront face à face en temps réel, qu’ils pourront se voir et se parler mais, surtout, qu’ils seront invités à échanger sur l’histoire du personnage de leurs portes respectives.

L’objectif du Musée consiste ainsi à diffuser un contenu historique inédit et, surtout, à initier des dialogues entre visiteurs pouvant être à des kilomètres l’un de l’autre.

Plusieurs entreprises ou institutions ont un jour imaginé un tel procédé et, actuellement et à notre connaissance, ces portes virtuelles sont uniques au monde.

En 2017, les deux premières portes ont été testées dans le cadre des Journées de la Culture du Québec à la fin du mois de septembre. Des dizaines de visiteurs ont découvert le capitaine Joseph-Elzéar Bernier (1852-1934 et explorateur de l’Arctique) dans une porte localisée à la gare fluviale des traversiers dans la ville de Lévis (rive sud du Saint-Laurent) et ont pu discuter et découvrir le pilote Abraham Martin (premier pilote du fleuve Saint-Laurent au 17e siècle) dont la porte était située sur la rive nord du Saint-Laurent au Musée des Plaines d’Abraham dans la ville de Québec. L’expérience a été à la hauteur des attentes et permet de poursuivre le projet global de ce procédé unique.

L’ambition du Musée est, dans un premier temps de créer avec des partenaires un réseau de huit portes dans la région de la ville Québec. Une présentation vidéo a aussi été créée pour décrire ce projet qui suscite aussi un intérêt ailleurs au Canada (Ontario) et même ailleurs dans le Monde.

La mission du Musée naval de Québec est d’acquérir et de collectionner les témoins matériels et immatériels de la Réserve navale du Canada et de l’histoire navale du Saint-Laurent; de conserver et communiquer ces témoins à l’humanité pour des fins de recherche, d’éducation et de délectation; et, par le biais de ses recherches historiques, de servir la société en la conscientisant aux impacts des guerres et aux valeurs de paix.
Le Musée naval de Québec est la propriété de la Marine royale canadienne dans la ville de Québec.


Pour en savoir plus, contactez This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it., ou This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.